Merci au Père Benjamin Ilboudo !

Le Père Benjamin Ilboudo regagne sa paroisse de Kombissiri à 45 km de Ouagagoudou, la capitale du Burkina Faso le vendredi 2 septembre.  Merci à tous ceux qui l’ont accueilli ou qui auraient voulu le recevoir, échanger avec lui. Merci pour votre générosité à son égard.

Mais surtout un grand merci à vous, Père Benjamin, pour votre simplicité, votre foi et votre réalisme qui nous touchent. Merci pour ce que vous êtes. Merci d’avoir délaissé votre pays d’origine pour venir partager avec nous lors de chaque messe le mystère de l’eucharistie. Merci pour vos sermons plein de profondeur spirituelle. Ne nous oubliez pas, nous ne vous oublierons pas.

Bon voyage de retour au Burkina, nous restons en union de prières !

Pour rappel, nous vous invitons à lire le très bel article du diocèse sur le Père Benjamin dont voici un extrait : « Parmi les prêtres qui viennent servir notre diocèse au cours de cet été, le P. Benjamin ILBOUDO est sans doute l’un des plus jeunes. Il a 33 ans et il a été ordonné prêtre en 2012 pour le diocèse de Ouagadougou, la capitale et la plus grande ville du Burkina Faso. Originaire de Ouagadougou, c’est dans cette même ville qu’il a suivi toute sa formation.

Après son ordination, le Père Benjamin a été vicaire à la paroisse Notre-Dame du Rosaire de Kolobagna : et il est depuis 2015, avec deux autres prêtres, à Kombissiri, à environ 45 km de la capitale. Depuis le 2 juillet, il participe à la vie des paroisses de Vitteaux et Précy-sous-Thil avec le Père Albert Zoungrana avec qui il peut partager volontiers tout ce qui peut le surprendre et le réjouir dans ce qu’il voit de la vie des paroisses françaises.

Sa première remarque note la différence entre l’indifférence de la rue et la chaleur de la vie paroissiale : « Dans la rue, on se croise sans se saluer, mais à la paroisse on sent une vraie chaleur humaine, on accorde de l’importance à l’étranger. » Sur les célébrations, il remarque volontiers que les églises ne sont pas aussi pleines que dans son pays, mais, dit-il, « il y a une réelle participation active des chrétiens dans les célébrations ».

Source extrait & photo : blog du diocèse de Dijon

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter

Les commentaires sont désactivés.